???????????????????????????????

France – Noisy le Sec – Parc des Guillaumes

Eau, Nature, Paysage, VRD

Le parc des Guillaumes

Noisy le Sec




Dans le cadre de l’aménagement de la ZAC des Guillaumes, d’une surface totale de 14 ha, Christian Piel conçoit le parc, de 5 hectares, destiné entre autres à recevoir les eaux pluviales de l’opération. Cette contrainte permet en fait la création d’un lieu très particulier, « le parc rivière » : un parc constitué de deux milieux complémentaires : une rivière verte inondable et des berges urbaines.

Une rivière verte comme cœur du parc.

Le parc évoque une rivière, celle-ci s’écoule d’amont en aval sur tout le linéaire disponible du parc. Suivant la pente du site, la rivière verte, d’abord très pentue, s’adoucit dans la partie centrale jusqu’à déboucher en un point bas au nord.
Plutôt traité comme un milieu sec en amont (présence d’un belvédère minéral, de roches, de pierres, de plantes de milieux secs), l’espace se transforme progressivement avec l’intégration de plantes évoquant les milieux humides, jusqu’à découvrir au point bas du site une roselière.
Cette rivière verte crée dans le parc un espace vert central, long, continu, permettant des usages divers, tels que promenade, pique nique, arrêt pour la lecture, le sport, le jeu.

Des lisières « équipées »
Les « berges » entourant la rivière verte servent de tampon, de filtre, entre la ville et la rivière verte. Elles accueillent les usages tels que jeux d’enfants, placettes, jardins familiaux, aire de sport, boulodromes, et créent des polarités. Les plantations des berges permettent d’effacer depuis le cœur du site, tous les équipements et mobiliers du parc, tels les panneaux de basket, les bancs, les candélabres,…
Une vaste aire de jeux de 2 000 m2 prend place sur la partie sud, sur un terrain à la pente volontaire accentuée, afin de permettre des jeux induits par l’espace : toboggans, « escalade », course sur les courbes de niveaux,…

La rivière verte s’anime à chaque pluie, les grands cercles de pierre, éléments forts qui ponctuent la rivière, collectent l’eau pluviale de la ZAC et assurent leur dépollution (phytoremédiation), puis les eaux s’écoulent en thalweg de la rivière. Pour des pluies de forte intensité, les cercles « débordent » dans l’espace vert, qui progressivement se retrouve en eau, sur une hauteur maximum de 40 cm, révélant ainsi la rivière du site.

DATE
2007-2008

LIEU
France – Noisy le Sec

SUPERFICIE
5 hectares

MONTANT
4 900 000 euros

PROGRAMME
Aménagements paysagers et hydrologique des espaces publics de la ZAC des Guillaumes, dont le parc

MISSION
Mission de maitrise d’oeuvre complète (Esquisse, AVP, PRO, ACT, VISA, DET, AOR)

MAÎTRISE D’OUVRAGE
Communauté de Communes – Est Ensemble